Scie passe-partout

Scie Passe-partout. 1987 cette sculpture s’inscrit dans une série où la scie était souvent présente pour signifier à la fois la nervosité, l’énergie du métal trempé, symbolisant la continuité par la nécessité du mouvement continu. Associé à la terre mêlée au ciment et la chaine en spirale, cette sculpture témoigne ici dans un discours de ma recherche sur les tensions des matériaux propres à restituer mes tensions intérieures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *