« Installation mésologique »

Dans le cadre de la résidence artistique B R O T A, pendant un mois de résidence à Buenos Aires j’ai travaillé à partir de troncs d’arbres tombés dans le jardin botanique Carlos Thays. L’intention qui m’a animé pour cette création tient en trois mots: Mésologie, anthropocène, recosmisation.

  • Entrée du Jardin botanique Carlos Thays de Buenos Aires
  • Morceaux d’arbres coupés dans le Jardin botanique
  • ébauches de sculptures sur le sol
  • Anadenanthera columbrina -Cebil colorado
  • Lonchocarpus nitidus -Yerba de bugre
  • Eugenia uniflora. -Nangapiry
  • Tipuana tipu – Tipa
  • Erythrina crista-galli -Ceibo
  • Calocedrus decurrens. -Calocèdre
  • Machaerium paraguariense – Isapui
  • Souche et ferrailles sur un essuie pieds
  • Préparation des trous pour recevoir les poteaux
  • la couleur des troncs correspond à celle des fleurs des arbres utilisés
  • Installation mésologique au Jardin botanique Carlos thays de Buenos Aires
  • Panneau-titre de l’oeuvre
  • Signalisation de l’oeuvre
  • l’équipe du jardin botanique qui m’a entouré durant mon séjour
  • Tablée de l’Assado pour le pot de mon départ
    1 comment
  • nt cette
    10 décembre 2018

    Coucou Didier !
    Magnifique travail (comme dab) dans le choix des essences, les formes les couleurs des graine choisies et ce que Gaïa te propose, tu joues avec les échelle, les parfums peut-être ? et le travail amoureux du polissage. J’ai peut-être une « retenue » quand au choix de ce qu’on lit comme support parce que je trouve que cela entre en rivalité avec le magnifique travail de la graine, une rupture de matériau ( qui existe déjà, les poteaux en bois peints …). Exploiter cette rupture t’aurait peut-être permis de faire tourner les graines au grès du vent ! …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *