Sophora japonica

« Sophora japonica » bois de Sophora 43x19x15 cm
(collection particulière)

Cette sculpture a été réalisée dans le bois d’un Sophora tombé à la tempête de 1999 dans c e qui était le grand parc du château de Versailles et qui est à présent l’Arboretum de Chèvreloup. Ce sophora était un des plus vieux arbres du parc puisqu’il avait été planté par Bernard de Jussieu en 1747. Cette sculpture fait partie de mes œuvres les plus récentes. Le code de géo localisation qui est gravé permet de retrouver l’endroit où l’arbre a poussé. Cette œuvre illustre bien le fondement de ma démarche de sculpteur botaniste en révélant la forme agrandie de la graine dans son bois-même. Ainsi que l’on procède en rapportant le maximum d’informations dans la constitution d’un herbier.

1 Commentaire

  1. Laumond

    Bonjour,
    Serait-il possible d’en savoir plus sur l’origine de l’arbre dont est tiré cette sculpture-graine ?
    Infiniment merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *