Expo Mésologie en Corse Didier Rousseau-Navarre

Lorsque j’utilise un morceau d’arbre pour le sculpter, je considère qu’il contient encore une partie du souffle d’air partagé avec les humains qui l’ont côtoyé. Ce souffle, le notre, contenant du dioxyde de carbone est fixé dans la structure de son bois par la photosynthèse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.